2020/06/03 at 3:24
PHOTAY – SINGLE « THE PEOPLE » – LE 29 AVRIL 2020 / ALBUM « WAKING HOURS » – LE 12 JUIN 2020

Photay-Waking-Hours

Il y a quelque chose d’hypnotique dans “The People”, le deuxième single de l’album Waking Hours. Photay utilise le son électro caoutchouteux des célèbres synthétiseurs Buchla. C’est probablement le titre le plus funky et pop de l’album qui nous fait lâcher prise dans son insolent refrain vocal : “Are you doing it for the people? Or are ya tryna just hide away?

L’amour de Photay pour la musique House est partout dans ce single, les grondements des changements de rythme ont été inspirés du style musical Grime. The People” a aussi un message. “Il s’agit d’un équilibre entre communauté et solitude, de l’intention derrière l’action” dit-il.

Son album, « Waking Hours » est disponible le 12 juin. Nous sommes en 2020, les choses s’écroulent, et il y a le stress quotidien de simplement vivre dans ce monde moderne épuisé. Plus précisément, ce nouvel album ancré dans le chaos de la vie moderne, est une méditation sur le temps. Notre besoin obsessionnel de remplir chaque instant d’activité de tout suivre, paraît impossible. Tout débrancher pour créer et trouver l’inspiration et la motivation devient salutaire. Comme nous tous, Photay lutte avec ces problèmes.

Evan Shornstein, alias Photay, recherche l’immobilité. Cela peut sembler étrange pour un batteur, surtout s’il est constamment en train de remuer et de taper sur des objets depuis son enfance.

« Onism«  son premier album en 2017 était un disque onirique et impressionnant. Originaire de Woodstock, dans le nord de l’État de New York, il a grandi entouré par la nature et une paix relative.

L’album comprend une gamme élargie d’instruments ; outre le Buchla Music Easel, il y a aussi de la guitare, du piano acoustique et, bien sûr, la batterie ainsi que sa propre voix.

Le premier single « Warmth in the Coldest Acre«  sortie en mars, est la première fois qu’il utilise l’auto-Tune. Ce dernier se marie parfaitement avec les synthés et les percussions d’inspiration balkanique de la chanson.

La création de l’œuvre a également consisté à inviter d’autres collaborateurs dans son monde, puisque Waking Hours comprend des apparitions de Carlos Niño, Michael Lovett (Metronomy) et du joueur gambien de kora Salieu Suso, ainsi que les chœurs de Felicia Douglass et Kristin Slipp. Ceci l’a conduit à assurer la première partie des 24 dates de la tournée de The Cinematic Orchestra en Amérique du Nord ainsi qu’un remix sur leur album.

Ecouter l’album au lien suivant : https://photay.ffm.to/wakinghours