2019/06/02 at 9:17
GABI HARTMANN – Premier single « Always Seem to Get Things Wrong »

Capture d’écran 2019-06-02 à 22.15.48

Originaire de Paris, Gabi Hartmann est une chanteuse, auteur-compositrice et guitariste dont ses influences vont du jazz à la musique africaine en passant par la musique brésilienne. A 18 ans, elle se forme d’abord en philosophie et en politiques puis en ethnomusicologie à Londres après une année d’échange à Rio de Janeiro ou elle tombe amoureuse de la musique brésilienne. Elle étudie ensuite au CIM de Paris et au conservatoire le chant et la guitare jazz. Son goût pour le voyage et ses recherches sur les musiques du monde l’amènent à vivre en Afrique du Sud,  au Brésil mais aussi en Guinée, au Portugal et plus récemment New-York.

On à pu l’entendre dans le trio féminin Triozelas ou encore le groupe de musiciens franco-soudanais Ghandi et le Lamma Orchestra. Depuis 2016, elle se produit dans la capitale avec son groupe afro-jazz l’orchestre Ewa constituant un répertoire de musiques traditionnelles africaines et brésiliennes réarrangées et de compositions personnelles. Plus récemment, elle est apparue comme chanteuse et co-compositrice sur le nouvel album du collectif brésilien et portugais Rua das Pretas avec qui elle enregistre à New York en décembre 2017. Elle y fait la rencontre du producteur et compositeur new-yorkais Jesse Harris, connu pour avoir composé des chansons pour Norah Jones, Madeleine Peyroux ou encore Melody Gardot.

Son premier album s’enregistre en ce moment avec lui entre Rio et New York et le premier single ‘Always Seem to Get Things Wrong’ est désormais disponible.

CLIP

https://www.youtube.com/watch?v=7aXygR1z1eg