2019/04/16 at 8:55
TAXI KEBAB AU PRINTEMPS DE BOURGES

Capture d’écran 2019-04-10 à 18.10.47

C’est dans un dialecte marocain que Léa Jiqqir chante, aidée de son bouzouki, tandis que Romain Henry s’occupe en une grande improvisation de produire, à coups de synthé et machines en tous genres, une instrumentale psychédélique à souhait. À la croisée du châabi et de l’électro, Taxi Kebab réussit le difficile pari de lier Occident et Orient tout en respect, sans trop en faire et sans jamais tomber dans le folklore pur. Ils jouent ce jeudi au 22 à l’occasion du Printemps de Bourges / Sélection Inouïs de la région Grand Est.