2019/02/11 at 1:36
PULO NDJ – FROM DESERT TO DOUALA – 29 MARS

Pulo_NDJ_DigitalCover

La musique Tchadienne à souvent été négligée, incomprise et déformée  au fil des ans. N’Djamena, la capitale du Tchad cache pourtant de nombreux trésors culturels et musicaux qui ne demandent qu’à rayonner. Depuis de nombreuses  N’Djamena est un melting-pot de cultures et histoires oubliées du Monde. Coincée entre le nord aride, la frontière avec le Sahara, les tribus nomades qui honorent le désert et le sud tropical et luxuriant où les tambours battent au fil des cérémonies d’initiation tout en mêlant les sonorités du Congo et du Cameroun.  

Combattre l’oubli, c’est précisément l’objectif de Pulo NDJ, une fusion du collectif Hape et un groupe de jeunes artistes talentueux venus du Cameroun, du Tchad,  du Congo et du Togo. En mai 2018, Nickodemus accepte l’invitation du collectif Hape et se rend à N’Djamena pour apprendre le DJ’ing à un groupe de jeunes.  Après une semaine DJ Buosis le représentant du collectif  et Nickodemus  concluent  la création de « Desert to Douala », un album de 11 chansons originales,  écrites et enregistrées à N’Djamena  avec ces jeunes.

 «Dabadji Am Alcorama » et « Cera Cera » sont deux chansons construites autour du son du garaya, un instrument traditionnel à cordes utilisé par les bergers de la région durant leur traversé du désert., « Mbaoundaye » et « Bazaka » rappellent les cérémonies traditionnelles du Sud du Tchad avec leur hypnotique balafon, leurs motifs au tam-tam et chants ancestraux, « Sanga » est un mélange rythmique entre les traditionnelles fêtes de mariages camerounaises, la rumba Congolaise et le Soukuss, tandis que « Taroum » apporte une touche d’afrobeat Ouest Africain à l’album,   « Un Jour » est une  chanson rappée en français sur une boucle de garaya dans laquelle MC FTP (Funk The People) parle des disparités et des différences ressenties entre les différentes classes sociales  au Tchad et dans le reste du monde et « Clandoman » est une éloge à l’omniprésence des chauffeurs de taxi-moto, les vrais rois des routes du Sahel.

 Les chansons sont collectives. Elles ont été enregistrées et mixées par DJ Buosis et Nickodemus.

https://soundcloud.com/hapecollective/clandoman-by-pulo-ndj