2018/02/22 at 10:20
BRAINBOW – BRAINBOW- 6 AVRIL 2018

Capture d’écran 2018-02-22 à 22.15.04

 

Composés entre studio et dates prestigieuses (Olympia, Nuits de Fourvière, Musilac…), le quintet nous livre une épopée spatiale inédite tout au long des 11 titres de l’album, en français comme en anglais.

Nous sommes en 2012, Alexis étudie aux Beaux-Arts de Marseille et fait ses premières scènes au chant avec Deluxe. Lucien accompagne déjà à la batterie de nombreux projets lyonnais sur scène (Daisy Lambert, Raoul Vignal, Electric Safari). Giles gratte le punk, le blues et l’afrobeat frénétiquement depuis son arrivée de Nouvelle Zélande, Timothé finalise lui son cursus au conservatoire de Lyon. A l’époque MGMT a déjà conquis la planète avec « Oracular Spectacular » et s’autorise un trip psyché puissant sur Congratulations, Metronomy a mis la scène indie KO avec « The English Riviera » et Kevin Parker emmène doucement Tame Impala vers des sommets avec « Lonerism ». Toute la presse sonne le grand retour de la pop psychée.

C’est dans cette veine pop que le groupe travaille ses premières compos et sort l’EP « A Young Gun » réalisé par Benoit Bel. Musique Pop acidulée avec une très belle signature vocale, dans l’air du temps ; la recette fait mouche et trouve vite le soutien de la presse nationale (Inrocks, 20 minutes, Huff Post, Paulette, Monte le Son, Nova…). Le groupe rafle les prix des tremplins Ninkasi, Pression Live et est propulsé sur des premières parties prestigieuses (La Femme à l’Olympia, plusieurs dates Breakbot & Feder tournée Esprit Musique/ Virgin).

Adopté par la scène locale et soutenu dans son fief de Lyon, Brainbow écume les clubs, ouvre régulièrement au Marché Gare, au Transbordeur, à l’Epicerie Moderne (Grand Blanc, Juveniles, Eugène McGuinness, Citizens !, Sylvan Esso) ou sur les festivals régionaux (Lily Wood & the prick à Fourvières, Gush à Musilac, Cali à Saint Rock). Mais il en faut plus aux garçons pour se satisfaire de trois années de tournées intensives. Ainsi, comme pour mieux annoncer la chrysalide opérée naturellement sur le quintet, Alexis disparaît du nom du groupe initial. Ensemble ils sont devenus l’informelle substance du Brainbow d’où jaillit bientôt un nuage pop moins synthétique, plus authentique, nourri des influences de chacun.

Produit par Benoît Bel dans ses studios à Lyon, Mikrokosm, Brainbow s’essaye au français qui colle parfaitement au timbre d’Alexis. De cette matière fixée, le groupe et leur producteur extrairont 11 titres qui donne corps à ce premier album éponyme. Ce qui était vrai en 2012 l’est encore plus aujourd’hui : la pop psychée alternative à le vent en poupe, Brainbow compte bien en être un chef de file, assumant ses influences soul, afrobeat, hip hop, n’hésitant pas à faire références aux monstres sacrés de la musique moderne (Pink Floyd, Bobby Womack, Queen, Radiohead…).

“Hypnotique, fougueux et lyrique, les quatre lyonnais sont destinés à se faire remarquer.” – LES INROCKUPTIBLES

“Il(s) ose(nt) une pop-music magique aussi exaltée que sophistiquée…”  LE HUFFINGTON POST

 

https://www.youtube.com/watch?v=fUrNpV56sko