2018/02/22 at 10:46
ANGL – LES JOURS D’ORAGE – 7 AVRIL 2018

Capture d’écran 2018-02-22 à 22.42.35

 

ANGL est un duo cold / pop électro venu de la scène Rhône-Alpes et récemment sélectionné pour le prix Ricard S.A Live. Paloma Huon, chanteuse franco-mexicaine née et ayant grandi en Allemagne durant 10 ans, trouve son inspiration dans le déracinement, culturel, familial et amoureux autour duquel elle s’est construite.

Très influencée par la culture mexicaine dont est issue sa mère, Paloma apprend à jouer et chanter les chansons de Chavela Vargas dès son adolescence, en souvenir de son héritage culturel. Elle rencontre Alexis Lieu, musicien multi-instrumentiste franco-laotien, issu de la scène metal et électro. Ils trouvent l’un en l’autre le chaînon manquant à leur êtres incomplets, le coeur entre quatre pays. Ils tombent amoureux, mélangent leurs cultures respectives. En 2017, ils forment ANGL et s’enveloppent dans une vague froide de synthétiseurs, de guitares entêtantes poussées par des beats électro lancinants. Avec un passif familial difficile, ils évoquent dans leurs chansons les rapports de force entre frère et soeur, la domination tyrannique d’un père violent ou la vie au contact de la maladie. Ils rapportent les histoires des amis du quartier qui ont mal tourné, qui sont tombés et les ont entrainés avec eux. Ils se racontent des histoires d’amour, de tendresse, de rancoeur et de peurs que l’on partage mais qu’on se s’avoue pas.

La musique joue alors son rôle de filtre, permettant d’évoquer sans retenue la tristesse, le viol, le harcèlement, les inégalités en tous genres. A travers la composition elle crée l’alchimie, rapproche les coeurs, poussant deux corps émus à l’abandon. Le duo mélange diverses influences, allant de Kavinsky à Björk en passant par Nancy Sinatra. L’esthétique des icônes des années 60 joue un rôle majeur dans le choix des lignes de chant, mêlant glamour et fatalité. S’inspirant du cinéma de Winding Refn, Leos Carax ou encore Lynch, la musique de ANGL possède une portée onirique importante.

En 2018, après avoir traversé les grands espaces durant des roads trips ils dévoilent “Les jours d’orage” une esthétique expressionniste, le son des machines, une réalité teintée de mélancolie, mêlée à la volupté de chants suaves.

https://www.youtube.com/watch?v=9CuuLbEGqko&t=3s