2018/01/10 at 10:47
GREG KOZO – THIS IS NOT HOLLYWOOD – 30 MARS 2018

Kozo-terry-600x600

Avec ce premier album solo, Greg Kozo dévoile la palette de couleurs de sa musique électronique. Une musique aux influences larges, pop bien sûr, mais aussi soul et jazz (le producteur a étudié quatre années à l’Ecole de jazz de Paris). This Is Not Hollywood est un album sincère et plein d’émotions. Un disque solaire élaboré par un musicien épris de liberté.

Sur les onze compositions du long-format, Greg Kozo laisse apparaître toute la sensibilité de sa musique, avec un casting de voix ensorcelantes. La chanteuse américaine Bitter’s Kiss illumine avec douceur « One Day », tandis que Sola Plexus, rappeur allemand, donne de l’épaisseur vocale à « Vibrate ». Le chorégraphe/danseur et chanteur franco-jamaïcain Zack Reece surfe avec beaucoup de facilité sur « Laqueus ». Greg a également convié sur son album plusieurs jeunes chanteurs et chanteuses français prometteurs : Cozy sur « Terry », Capucine du Pouget sur « Waves Over L.A. », Echo sur « Can’t Believe », Ludmila Casar du groupe Reflex sur « Toujours Si Loin », ainsi que Gatha sur « Our True Lies » et « Holiday Romance ».

Si Greg Kozo a fédéré autour de lui tous ces chanteurs et ces chanteuses, il a aimé concevoir son album retiré du monde. Seul face à lui-même, c’est dans une maison perdue au coeur d’une forêt en Auvergne que cet hyperactif a trouvé le calme pour imaginer les onze morceaux qui composent « This Is Not Hollywood ». La réalisation de l’album a permis au producteur parisien de faire le point et de se retrouver après les folles années vécues avec son projet précédent, le duo Make The Girl Dance. Pendant sept ans, Greg Kozo et Pierre Mathieu, qui forment Make The Girl Dance,ont fait près de 500 dates autour du monde (principalement en Europe, en Amérique, en Asie). Une aventure intense, décadente et fatigante, qui a laissé les deux comparses essorés. Après un album et sept singles, et après les paillettes et les fêtes jusqu’à plus d’heure sur fond d’électro 2.0, Greg Kozo a retrouvé la plénitude du jour pour signer un disque immédiatement séduisant et résolument positif.

Avant l’aventure Make The Girl Dance, Greg Kozo s’était déjà fait remarquer avec une série de maxis deep house soulful sur son propre label Place Blanche Records. Même s’il est un acteur de la scène électronique depuis quinze ans, « This Is Not Hollywood » est bien son premier album sous son nom. Pour accompagner ce long-format, le musicien s’est aussi transformé en réalisateur et a signé une série de clips arty pour les morceaux « You », « One Day », « Vibrate », « Pansexuality » et « Terry ».

«Un vrai beau morceau sous forme de déclaration d’amour robotique » single “You”– Les Inrocks

«Deux tracks addictifs qui vous feront trépigner d’impatience à l’idée de découvrir “This Is Not Hollywood” » – single “You” – Greenroom

«Ce morceau s’impose d’emblée par ses basses lourdes, mais également par le flow singulier de Sola Plexus » single “Vibrate” – Mixmag

https://www.youtube.com/watch?v=r4OhTsC7vjU