2016/02/02 at 10:06
VIRUS SYNDICATE – SYMPTOMATIC (Album) – MIDICATION – 29 février

Un virus furtif se propage : Virus Syndicate revient pour infecter le monde de la musique électronique et du hip-hop plus que quiconque au Royaume-Uni. Il revient avec un nouveau single “Gimme the mic”.

Depuis 2006, leur musique tend à surpasser les standards du grimes. Dix ans plus tard, leur exploit est incomparable : du nord de l’Angleterre au Pôle Nord, en passant par les Etats-Unis et l’Ukraine, leur succès se constate en concert ou dans la diffusion de leur musique…4,5 millions vues sur Youtube,
11 000 clics chaque mois sur Google, 100,000 téléchargements sur un titre, six fois dans le top 10 et notamment sur Beatport , artiste de la semaine sur MTV… ».

L’image médiatique entourant Virus Syndicate leur a assuré deux sorties d’album sur le label de renommée internationale Planet Mu. «The Work Related Illness» et Sick Pay sortent respectivement en 2006 et 2008, tous
deux reçus des critiques élogieuses de The Guardian, NME, The Daily Telegraph et Hip Hop Connection créant ainsi un véritable engouement autour du groupe britannique. Sur scène, le groupe a joué dans tous les  grands festivals européens tels que Glastonbury (Royaume-Uni), Sonar(Barcelone) et Roskilde (Danemark) et ont partagé la scène avec des artistes comme Snoop Dogg, Kanye West, De La Soul, Cypress Hill et Dizzee Rascal.

Virus_cover_300

Alors, comme tout bon virus, leur dévouement a largement dépassé leur propre attente. Avec déjà trois albums et un nouveau à venir, THE SYNDICATE s’est développé pour créer quelque chose de bien plus grands que leur s propres beats.

Le lancement de EY3 Media et leur label Midication Records en 2012, a permis de créer une plateforme creative pour la prochaine generation de talents. Midication, le label abrite les noms plus fascinants de la scène électronique, grimes et hip-hop pendant que le EY3 media nourrit l’espace de nouvelles formes visuelles, physiques et techniques d’artistes de la future génération. Situé dans le Coeur de Manchester, c’est le seul centre creative professionnel de ce genre existant en UK.

Infectant et influençant les mondes de l’électronique et du hip-hop, les symptômes de l’histoire de Virus Syndicate a peine commencer à frapper.

Heureusement…il n’y a pas de remède.