2015/11/03 at 6:16
JONO MCCLEERY – «PAGODES» (ALBUM) – IF MUSIC

Quatre années sont passés après « There Is » – « chef d’oeuvre de pop apaisante » – selon les Inrockuptibles. Jono McCleery – dont on a décrit la musique comme “une fusion entre Miles Davis, Massive Attack, Fink et Radiohead” revient avec un nouvel album intitulé Pagodes.

Les fans toujours plus nombreux de Jono McCleery ne devraient pas nier l’évidence : le chanteur-songwriter basé à Rotterdam signe avec Pagodes son album le plus profond et le plus puissant à ce jour.

Sourd de naissance, McCleery n’acquiert l’audition qu’à l’âge de 5 ans. À 18 ans, il prend sa guitare, perfectionne son style et sa technique en enchainant les concerts dans les salles londoniennes et en participant au projet The One Taste Collective aux côtés d’artistes tels que Little Dragon, Jamie Woon, Nick Mulvey, Portico (Quartet) et Kate Tempest. Sur la route, il se fait de nouveaux fans parmi lesquels des sommités comme Tom Robinson et Vashti Bunyan qui l’aident à mener à bien le projet de financement participatif de son premier album, The Darkest Light.

Avec son second album en 2011, il entame sa collaboration avec le label Counter Records (Odesza, Maribou State…) et remporte un grand succès critique à l’international. Le nouvel album, Pagodes, est produit par If Music – célèbre magasin de disques du quartier de SoHo, à Londres, qui a sorti, en étroite collaboration avec Ninja Tune, deux compilations d’un éclectisme rare – avec Bonobo, Fink, Mr Scruff, The Cinematic Orchestra -.

Plusieurs années de travail ardu ont permis de produire Pagodes. Les somptueuses mélodies, la production futuriste et le songwriting inspiré de Jono Mc Cleery en font un album dont on ne peut se défaire. Le disque s’ouvre sur « This Idea of us », ballade incandescente dont les arrangements de cordes accentuent l’aspect dramatique. La reprise de Robert Wyatt, « Age of Self », semble avoir été écrite pour McCleery, avec un thème -l’individualisme triomphant de nos sociétés- qui est encore d’actualité, trente ans après la sortie de la version originale. Plus percutant avec ses boucles mélodiques contagieuses, « Ballad » aurait, lui, pu figurer sur l’album d’un des protégés de Flying Lotus.

A travers ses rêveries existentielles, ses compositions et sa voix surprenante, McCleery réussit l’exploit de faire de Pagodes un disque à la fois très éclectique et d’une cohérence hors du commun. Vous ne devriez pas entendre un album de songwriter aussi puissant de si tôt.

L’album Pagodes est disponible le 04 décembre..

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LA BIOGRAPHIE (FR)


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LA POCHETTE ET LA PHOTO (FR)

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –