2015/10/28 at 3:29
ARON OTTIGNON – EP « WAVES » – ARON OTTIGNON / LOOP

Quelques mois seulement après son très remarqué Starfish EP – salué par les Inrockuptibles et diffusé sur France Inter, FIP et RFI – le pianiste virtuose néo-zélandais Aron Ottignon, collaborateur de Stromae et Woodkid, revient avec Waves, un deuxième avant-goût de son premier album prévu pour 2016.

Réalisé une fois de plus avec son compatriote, le producteur Rodi Kirk, Waves est une nouvelle étape dans le processus créatif d’Aron Ottignon, qui s’évertue à enrichir son background jazz d’influences du monde entier. Après les Caraïbes et l’Afrique, c’est à la Réunion et à son mythique Maloya que s’attaquent ici Aron et Rodi :

Pour Waves, j’ai été fortement influencé par un voyage que j’ai fait à La Réunion il y a cinq ans, j’avais pu y entendre des musiciens tels qu’Alain Peters, Danyel Waro et Lindigo » se souvient Aron. « La version radio du single ‘Waves’ a une tonalité plus électronique tandis que la seconde version – ‘A La Réunion’ – intègre des patterns de triangles et de percussions typiques du Maloya. Les drums ont été joués par un percussionniste mauritien très expérimenté, Kersley Sham. Le Malien Boubacar Dembele, percussionniste attitré d’Amadou et Mariam joue les parties de Djembe » précise-t-il.

Après une tournée mondiale de trois ans en compagnie de Woodkid et des sessions de studio avec Stromae (il a notamment co-écrit ‘Papaoutai’), Aron Ottignon – qui avait quitté sa Nouvelle-Zélande natale après la sortie de l’album de son trio jazz Aronas – s’est attelé à la production de son premier EP sous son nom, Starfish, sorti en avril dernier. Largement plébiscité par la critique, ce disque lui permit de se produire pour la première fois sur scène en formule trio – avec Rodi Kirk aux machines et l’Anglais Samuel Dubois derrière les steel-drums, notamment dans le cadre du festival Jazz à la Défense.
Préalablement, le groupe avait pu montrer sa virtuosité et sa complémentarité à l’occasion d’un concert à la célèbre Funkhaus de Berlin, produit et capté par Ableton. Le résultat de cette session vue près de 20 000 fois sur Youtube fut gravé sur le disque Live at Funkhaus Berlin (Juillet 2015).

Rodi Kirk : « Aron et moi tâchons de proposer une approche moderne du jazz en profitant du potentiel de la musique électronique, sans l’effet de ‘rigidité’ qu’elle peut parfois provoquer . Je ne crois pas qu’il existe d’étiquettes préconçues pour définir la musique que nous faisons ; nous avons la conviction que si le son peut aujourd’hui être étiré, retourné, samplé et répété, il n’est demeure pas moins vulnérable et perfectible ».

Cela peut paraître invraisemblable mais sur Waves, les parties de piano d’Aron Ottignon sont improvisées à partir des patterns rythmiques de Rodi Kirk. « La performance au piano est ce qui constitue l’élément jazz de notre musique » dit Aron, « rien n’est composé à l’avance » confirme-t-il. Selon Rodi Kirk, le duo « voulait réussir à trouver un équilibre entre les éléments acoustiques et électroniques dans la production, tout en donnant de l’humanité à ces chansons ». Il va sans dire qu’avec Waves, le pari est réussi.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –


CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LA BIOGRAPHIE (FR)

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

L’ep Waves (EP) est disponible en numérique le 06 novembre.

En concert au Festival Worldstock (Bouffes du Nord – Paris) le 20 novembre

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –