2013/06/24 at 12:04
RAFFERTIE « SLEEP OF REASON » (NINJA TUNE)

Raffertie a conçu son premier album avec le plus clair et le plus fructueux des objectifs : rappeler à l’auditeur qu’il n’est pas seul.

C’est quelque chose que la plupart des personnes pour qui la musique est très importante reconnaîtront : nous avons tous découvert dans notre jeunesse des albums qui nous ont parlé, ou du moins c’est ce que l’on a ressenti. C’est une sensation vraiment noble, une sensation qui a mené à cet éblouissant premier album, Sleep of Reason.

« Je voulais créer un album pour lequel les auditeurs pourraient ressentir de l’empathie, nous dit Raffertie, AKA Benjamin Stefanski. Les albums que j’ai écoutés et avec lesquels je me suis senti connecté en grandissant, et encore aujourd’hui d’ailleurs, sont ceux qui mon fait sentir que je n’étais pas seul. Cela peut vous paraître plutôt triste, mais ce processus de connexion était ce qui au final m’a attiré vers beaucoup de musiques. La catharsis, il me semble, est la colonne vertébrale de la musique. C’est un processus qui nous réconcilie avec nos propres démons.

C’est une déclaration éloquente pour un album qui l’est tout autant. Sleep of Reason est riche, énigmatique et jonché de toiles sonores évocatrices et pleines d’aspirations. Le morceau d’ouverture « Undertow » présente de façon glorieuse les intentions de l’album, ses sonorités à la Bowie-ère-Berlin, ses textures électroniques et sa mélodie exploratrice qui évoquent une puissante atmosphère, attirant ainsi complètement l’auditeur.

Sleep of Reason est fortement façonné par l’enfance de Stefanski passée dans une ville côtière anglaise : la pâle grandeur et la population d’âge avancé qui l’ont poussé à ruminer sur la mortalité étant enfant. « Certaines parties de cet album ont pour objet le fait d’arrêter de se faire du soucis à propos de quand quelque chose pourrait arriver, pour au contraire l’accepter maintrenant. »

Tout cela arrive après avoir été pendant plusieurs années l’un des pionniers de la musique électronique les plus assidus. Il a monté son propre label, Super, découvert et sorti AlunaGeorge entre autres. Il a aussi remixé Franz Ferdinand, Wolf gang, Wild beasts, Clock Opera et bien entendu Alunageorge. C’est un artiste amoureux de la scène dans laquelle il travaille, et quelqu’un qui veut surpasser les artistes qui s’y trouvent.

Comme tous les meilleurs albums, Sleep of Reason requiert d’être écouté en entier, afin de permettre à ses thèmes, ses atmosphères et ses textures d’émerger intégralement et d’adhérer. Il est aussin blindé de magnifiques chansons. Ecoutez-le comme bon vous semble, mais écoutez-le : vous ne serez pas décus.

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis