2012/12/12 at 5:54
DOBIE « WE WILL NOT HARM YOU » (BIG DADA)

Avec We Will Not Harm You, Dobie, la légende de la bass music britannique, sort son premier album depuis son classique de 1997 The Sound Of One Hand Clapping (Pussyfoot). Treize pistes de musique instrumentale magnifiquement arrangée, dont les fondations hip-hop sont agrémentées de touches techno, house, dubstep, latines, twostep, jazz, soul, funk et tout ce qui se trouve entre cela. We Will Not Harm You est une œuvre d’art d’un des piliers de la scène Black anglaise.

Conçu en un an et demi, Dobie développe sur We Will Not Harm You le style qu’il avait crée sur ses deux EPs chez Big Dada et l’emmène encore plus loin. En associant son amour pour les breaks classiques avec les techniques de création musicale les plus modernes, et son ressenti de la soul avec l’âpreté essentielle de son éducation hip-hop, Dobie crée quelque chose d’unique et d’intemporel. Ainsi « Blip 124 » sonne l’alarme dans tout le quartier, « Stan Lee Is Hero Of Mine » dresse des percussions funk contre une sinueuse et malfaisante ligne de basse électronique, et le premier single « She Moans » est un exercice d’interaction entre percussions et basses, comme si le dubstep était décomposé pour revenir aux éléments qui le constituent. Les morceaux tels que « The Chant » et « Crunch Factor No.5 » sont du hip-hop instrumental aussi puissant, nerveux et psychédélique que ce qui sort de la scène Beat de LA. « Snap, Crackle & Pop » s’empare de l’esprit du breaking et l’envoie valdinguer dans l’espace. « Magenta » réinvente la house groove. Tandis que « Then I Woke Up » est un exercice de musique d’ambiance psychotique. « Somewhere Over There » est le genre de magnifique interlude plein d’esprit que l’on pourrait trouver sur la B-side d’un obscur album de soul-jazz. Quant à « She Wiggles When She Walks », c’est la conclusion étincelante et transcendante d’un grand album.

Dobie est un producteur, DJ, photographe et skateboarder ayant collaboré avec tout le monde, de Soul II Soul, Tricky et London Posse à Massive Attack, Hal Willner, Les Negresses Vertes et Bjork . En plus de sa musique, We Will Not Harm You contiendra bon nombre de ses photographies documentant aussi bien la scène skate que la scène hip-hop anglaise à ses débuts, ainsi qu’un essai sur sa musique et sa vie par le commentateur culturel Jason Jules. Ajoutez à cela une jaquette peinte spécialement par son ami Chris Ofili (gagnant du prix Turner). Véritable légende de la bass music underground britannique, le nouvel album de Dobie prend ses racines dans le hip-hop et les envoie vers les étoiles dans un grande explosion. Ecoutez et prenez des notes.

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis