2012/08/28 at 5:53
SMADJ « FUCK THE DJ »

Né en Tunisie, le musicien parisien Jean – Pierre Smadja (Smadj) a grandi en écoutant de la musique orientale, brésilienne, de la funk, de la soul et de la musique folklorique. Nouvel album dispo le 5 novembre.

Avec un premier album sorti en 1994, ce n’est pourtant qu’en 2000 que Smadj est reconnu sur la scène internationale avec « Equilibriste », fusion de son électronique et acoustique, ce qui lui a valu la quatrième position au classement du « European World Music Charts ».

Après un album romantique et mélodique, réalisé avec Erik Truffaz et Talvin Singh, un trio dédié à sa compagne et composé de chansons d’amour instrumentales, Smadj nous revient pour son sixième album solo avec un répertoire dédié à la danse, à la musique électronique et au plaisir de la fête….

Accompagné de vieux acolytes Artkonik (percussion, batterie), Denis Guivarch(sax alto) et de 2 chanteurs Simo (Marocain, à la voix chaleureuse et sensuelle) et Mo Laudi (MC sud-africain au timbre chaud et Groovy), Smadj est aux commandes, oscillant entre son oud et ses machines pour enflammer le dancefloor d’une main de maître sans perdre de sa sensualité orientale.

Auto-produit, son album concept est libre de toute contrainte et se veut résolument électro : disco, dubstep, électro minimale, hiphop, oriental, funky électro sont au menu de ce nouvel opus.

Mais pourquoi ce titre accrocheur et provocant, « Fuck the DJ » ? C’est un clin d’œil ironique à la suprématie des DJs qui ont pris la place des groupes de musique sur les dance-floors. Smadj a joué d’une palette complète et variée en déclinant un grand nombre de styles musicaux qui font partie de son univers musical : le disco Balkan de « Dandy James B » ou de « Disco Oud », le Hip-Hop surexcité de « Block Party » ou de « Spring Revolution Song », la techno minimale retravaillée par le producteur Zurichois Banggoes de « Dandy Jame B Dizzy », le Dub-Step oriental de « Melo D » de « Cry of a stranger » ou de « T-Rex » en passant par des incursions vers un son 80’s aux sonorités proches de Shaft avec la superbe ballade « Flying Love » et le mémorable « We want Sex », ode à l’amour.

Plongez dans le monde musical baroque et ondulant de ce « Fuck the Dj » et laissez vous emporter par cette vague électro rafraichissante et communicante.

www.myspace.com/jeanpierresmadj

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis