2010/08/16 at 12:19
THE QEMISTS « SPIRIT IN THE SYSTEM » (NINJA TUNE)

Pour faire suite à leur premier album, tout en rupture et fusion des genres, “Join The Q”, The Qemists reviennent avec un brillant deuxième album “Spirit in the System”, une créature encore plus osée et sophistiquée, née des prestations sauvages du groupe devant les publics les plus enflammés de la planète.
The Qemists – Liam Black, Leon Harris et Dan Arnold – se sont formés alors qu’ils étaient étudiants, à la recherche d’un peu de distraction dans la périphérie rurale et ennuyeuse de Brighton, des kids rock vite séduits par les raves et la jungle, qui passent leur temps libre à répéter dans une grange et à construire des morceaux electro sur leurs ordinateurs. Après des années passées à expérimenter à la recherche de l’hybride Drum&Bass, Rock, Dubstep, Techno et Dancehall parfait, le groupe explose en 2006 avec le très remarqué remix de ‘Everything Is Under Control’ de Coldcut, pour naturellement, tout de suite après, signer avec Ninja Tune.
Leur premier album, “Join The Q”, sort en février 2009. Deux singles extraits de l’album, ‘On The Run’ et ‘S.W.A.G.’, cartonnent sur les radios anglaises. The Qemists passent également beaucoup de temps avec leur fervent public, en tournée, dans de nombreux festivals à travers le monde, dont au Japon où l’album est classé #1 dans la catégorie electro, pour en fin d’année dernière retourner en studio travailler sur cette seconde bombe.
Bien que “Spirit in the System” délivre cette énergie viscérale, véritable marque de fabrique des Qemists, dès le premier single ‘Your Revolution’, avec ses changements de tempo Drum&Bass galopants et ses riffs de basse étouffants, cet album est une expérience, tant corporelle que spirituelle, encore plus profonde que son prédécesseur. Depuis longtemps collaboratrice du groupe, Jenna G livre ici des vocaux géniale- ment angoissants pour ‘Hurt Less’, le deuxième single, l’un des crescendos les plus cathartiques de l’album. Parmi les autres invités nous retrouvons Rob Hawkins, chanteurs des Automatic, sur la techno musclée de ‘Apocalypse’, les Mcs grime Maxtsa et MC ID qui rappent sur les gémissements de sirène de ‘Renegade’, Chantel dont la voix gracieuse touche le dramatique ‘Fading Halo’ et apporte un peu de soul à ‘Life’s Too Short’ et enfin Bruno Balanta, frontman des Qemists en tournée, et Matt Rose sur le boulever- sant ‘Dirty Words’. Enter Shikari, avec qui le groupe a tourné récemment, participent eux aux voix et à la guitare du trash-jungle ‘Take It Back’ qui ouvre le disque.

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis