2009/08/03 at 10:26
JUICE ALEEM « JERUSALAAM COME » (BIG DADA)

Juice Aleem, depuis longtemps reconnu comme étant l’un des meilleurs MCs du royaume, fait désormais route seul. Le frontman occasionnel de New Flesh et de Gamma, mais qui a également travaillé avec Coldcut, Hextstatic, Evil 9 et Adam Freedland entre autres, a décidé qu’il était temps de se lancer en solo. Le résultat : “Jerusalaam Come”, treize morceaux de beats variés et d’inuences musicales larges réunies par le style inimitable et la dextérité mentale de Juice.

Majoritairement produit par le légendaire Blackitude (Gamma/Shadowless), cet album est aussi brut et sophistiqué que les esprits qui l’ont créé. Le premier single, “First Lesson”, annonce la couleur, Juice fait la leçon aux MCs et leurs nombreuses erreurs sur scène. “Straight Out Of BC” est un tube electro-dub, avec la participation de Cipher Jewels de Moorish Delta.
“The Fallen (Gen. 15.13)” poursuit dans des sentiers dub et roots avec des paroles assez complexes qui font le lien entre des passages bibliques et la chute de notre société. “Who Is He?”, avec Blackitude et Tomz (chant + production), réunit la ne équipe de Gamma, avec des lyrics rebondissant sur le beat parfaitement contrôlé.
“Rock My Hologram”, produit par Si Begg, est plutôt à rapprocher du dubstep. Sur “U4Mi” Juice parle sexe et relations, usant d’un humour totalement sournois. “KunteKinTeTarDiss” est une attaque contre le rap business en particulier et la société contemporaine en général. “Higher Higher” est une vraie battle de parole, avec cris tribaux et la cloche à la n de chaque round. “You Shut The ____ Up” est une réplique cinglante à destination d’une jeune génération de rimeurs qui font ce qu’ils peuvent pour cacher la pauvreté de leur style. “The Killer’s Tears” est la preuve d’amour de Juice, dans le style Wu-Tang, pour les arts martiaux. Sur“Church of Rock” Juice explique, mais pas tout à fait sérieusement, sa propre vision de Dieu. L’album se termine avec “Sang Real”, un hommage tonique à la mondialisation et à la vision du monde de Juice.
Il n’y a aucun faux-semblant avec Juice Aleem – le titre de l’album était au départ “This Is Not For Everyone” ! Si vous n’êtes pas intéressés par les textes intelligents, le hip-hop, les MCs avec quelque chose à dire, le funk crade de Blackitude, les idées, la diérence, alors en eet ce disque n’est pas fait pour vous. Cette phrase, vous l’avez sans doute déjà lue mille fois, mais c’est ce que le hip-hop est censé être. Et c’est ce que fait Juice Aleem.
Maintenant si vous préférez les pales copies, les trucs merdiques à la mode, les éternelles nouveautés sans substance, alors, désolé !

http://www.myspace.com/jerusalaam

www.bigdada.com

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis