2009/07/20 at 12:47
GRASSCUT « HIGH DOWN » (NINJA TUNE)


« These forms exist. They simply have fallen into disrepair. » – W G Sebald
Ainsi commence le premier album de Grasscut, un voyage transcendental du Sud du Sussex à la cathédrale numérique de Nintendo. Un voyage en compagnie d’un quatuor à cordes, d’un synthé Casio et aussi d’un joli casting de samples : un tenor des années 20 (The Tin Man), un poète du règne victorien (In Her Pride), une vieille commère accompagnée des chœurs de l’église St Helier (Muppet), une femme se remémorant les rationnements d’après-guerre (1946) et deux propriétaires terriens aux Etats-Unis. Ces chansons modernes bénéficient aussi de vocaux originaux sur plusieurs morceaux.
Les influences sur cet album sont nombreuses : Robert Wyatt, Brian Eno, Kraftwerk, Vaughan Williams, Brian Wilson et Gavin Bryars.
Le compositeur de Grasscut, Andrew Phillips a déjà gagné plusieurs prix pour des bandes originales de films et de documentaires (on peut en découvrir certaines sur unitedagents.co.uk/film/andrew-phillips). Une compilation de morceaux issus de ses meilleures B.O. « Home », est sortie sur Burning Shed. Il a aussi participé à plusieurs projets chez Lo-recordings. En plus de tout ça il chante, joue du synthé et compose pour le projet One Giant Leap, qui implique entre autres Baaba Maal et Neneh Cherry.
Pour Grasscut, il est accompagné d’un compagnon de longue date, Marcus O’Dair, qui a une formation classique : contrebassiste, claviériste mais aussi bête de scène. Sur scène, ils jouent de profil au public, l’un en face de l’autre, avec leurs laptops et leurs synthés. Phillips joue de la guitare, du synthé et chante. O’Dair, quant à lui, se charge de la contrebasse, du stylophone, du mégaphone et d’un mini-piano. Ils ont fait leurs début sur scène au Loop Festival (Fourtet, Caribou, Holy Fuck…) en août 2008. Puis ils ont fait les premières parties de Wildbirds & Peacedrums, Robert Logan, Valgeir Sigurdsson et Fujiya & Miyagi. Ils vont aussi réaliser une performance audiovisuelle à la Tate Britain et au Great Escape Festival.
Des invités prestigieux ont participé à la conception de cet album.
Grasscut a déjà été joué en Angleterre par Steve Lamacq et Tom Robinson sur BBC 6 Music, John Kennedy sur Xfm et Totally Radio.

Grasscut – High Down by Ninja Tune

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis