2008/09/24 at 3:32
CADENCE WEAPON « BREAKING KAYFABE » (BIG DADA)

Bienvenue dans le monde de Rollie Pemberton aka Cadence Weapon. Agé de 21 ans et originaire d’Edmonton (Canada), il fait ce type de hip-hop de haut niveau que vous ne croyiez plus pouvoir entendre : mélange du ‘futur funk’ de Spank Rock, de l’intensité d’un artiste de chez Def Jux, attitude de B-Boy Old Skool et l’émotion d’un poète.
Big Dada est fier d’amener au public européen ce jeune prodige, déjà acclamé par la critique aux USA et Canada. Roland Rollie Pemberton n’avait pas encore d’album, mais à l’âge de 18 ans il était déjà un chroniqueur sévère du hip-hop pour le fameux Pitchforkmedia.com, la Mecque indée des internautes. Tout en écrivant pour “Stylus” et les magazines “Wired” il se met à produire des remixes pour ensuite les placer sur son Razor Blade Runner, un blog mp3, aujourd’hui retirée de la circulation. Début 2005 Cadence Weapon décide de compiler certains de ses remixes les plus réussis sous le nom de “Cadence Weapon Is The Black Hand”, disponible uniquement par achat en ligne et lors de ses concerts.
Cela a attiré l’attention de 3 labels : Def Jam venant tout juste de signer Lady Sovereign a demandé à Cadence Weapon de remixer son single « Blah Blah Blah ». Vice Records, à cette époque-là en cours de production de 2 grand titres – « Hug It Out Bitch » l’hymne de Disco D et le surprenant « Do they know it’s Halloween » au sein duquel on retrouve les plus grands noms de la scène indépendante- propose à Cadence Weapon de remixer les deux. Le label
canadien Upper Class Reordings n’a pas hésité une seconde pour signer le jeune Pemberton.

“Breaking Kayfabe” est un album hip-hop aux rythmes frappants et accompli au niveau de l’écriture. Il est premièrement sorti au Canada (2005) dont les medias, aussi bien les médias de masse que les indépendants ont su apprécier les qualités. Acclamé comme « the next big thing » ou encore un « artiste à suivre » Cadence Weapon occupe la 1ère place de la playlist de National College Radio Chart deux mois durant. Les petits succès s’enchainent et l’année se termine pour lui par deux grandes nominations : celle de Plug Independent pour le meilleur album de rap de l’année ainsi que celle de Polaris Music. Mr. Weapon emporte enfin deux prix dont le premier aux Independent Music Awards en tant que ‘Favourite Urban Artist’ et le deuxième, “Bucky Award”, de CBC Radio. Anti/Epitaph Records a signé Cadence Weapon pour les Etats-Unis et l’album sort en Mars 2006 à travers Upper Class/Epitaph, suivi d’une tournée South by Southwest. Le single « Sharks » gagne le top de CMJ National College Radio Urban Charts et “Breaking Kayfabe”est vite reconnu par les critiques d’Alternative Press, XLR8R, Pitchforkmedia et Urb Magazine. Cadence Weapon marque aussi son passage au très prestigieux festival Pitchfork Music à Chicago en juillet 2007.
La vidéo pour l’explosif “Sharks”, produite par Cosmonaut (Arcade Fire, Death From Above) a atteint le seuil des 30 000 de visionnages sur youtube. Diffusée à travers les chaines musicales canadiennes (MuchMusic, MuchVibe, MusiquePlus, MTV Canada, Razor et PunchMuch) et américaines (FUSE, XLR8R-TV et ManiaTV) elle obtient la nomination au Muchmusic Video Award. Ce gars est bouillant. “Breaking Kayfabe” a eu de très bonnes critiques sur le Web et dans les medias américains. Il a notamment remixé: Lady Sovereign, Disco D, Busdriver et Kid Sister, et a partagé la scène avec Lady Sovereign, De La Soul, Hot Chip, Islands, TTC, Spank Rock, New Pornographers, Rihanna, Jurassic 5 et bien d’ autres. Big Dada sort le premier album du jeune canadien le 24 Septembre 2007, le second “After Party Babies” sera attendu en mars 2008.

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis