2007/07/23 at 1:42
THE HEAVY « THAT KIND OF MAN / COLEEN » (COUNTER RECORDS)

Vous avez les poils dans le cou qui se hérissent. Et pas seulement dans le cou. Sur vos bras aussi.
Et dans le bas du dos. Dans le bas des jambes. Est-ce la peur ou autre chose ? Quelque chose d’un peu plus dur à admettre ? Que se passe-t-il ? Avez-vous peur ? Regretteriez-vous de vous être aventuré là ? Ou, secrètement, seriez-vous fier de ce que vous êtes en train de vivre ?
Bienvenue aux rois d’une certaine (west) country soul Voodoo, The Heavy qui, non contents d’être habités par les esprits de Curtis Mayfield, RZA, H.P.Lovecraft, Stax, Led Zeppelin et Screamin’ Jay Hawkins, mélangent ceux-ci dans leur chaudron pour en extraire une potion à la fois originale, lancinante, bizarre et sexy.
Marqué par la pauvreté, l’isolement et l’obscurité qui caractérisent les environs de Bath, le son de the Heavy est à la fois possédé et insinué, laissant déborder une sorte de méchanceté furtive de leur premier album, “Great Vengeance & Furious Fire”. Et donc, dans un premier temps, de leur single “That Kind of Man”.
Furieux mur de guitare transpercé par des riffs de cuivre et une voix remarquable, “That Kind Of Man” est la parfaite introduction au son unique de The Heavy. A la première écoute, “Coleen” semble appartenir aux classiques de la soul, mais une certaine sauvagerie sonore nous rappelle que l’on a affaire là à du pur Heavy. Puis le disque se termine sur “Easier”, qui présente la face plus laid-back et bluesy du groupe.
Tremblez. Tremblez vraiment !

Ce contenu est restreint aux membres. Si vous êtes un utilisateur enregistré, connectez vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
 Se souvenir de moi  
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis